Home / cisco / Les 2 vrai technique pour ajouter un switch sur GNS3

Les 2 vrai technique pour ajouter un switch sur GNS3

Comment vous l’avez vous surement entendu, vu, GNS3 simule des routeurs. La problématique pour simuler des switch c’est que le fonctionnement des switch Cisco est basé sur les ASICs (ce sont des cartes hardware dédié aux opération de commutation donc très performantes), et simuler des ASICs c’est compliqué.
Il y a quand meme des moyens de sauver la mise (et de pouvoir s’entrainer pour le CCNA) avec ces 2 méthodes :

1-Le switch fourni par GNS3

GNS3 fourni en effet un switch « comme ca » . Il est situé sur la gauche de l’écran :

L’avantage c’est ce que c’est très facile à utiliser, il suffit de faire un drag drop et à vous un switch. Le problème par contre, c’est que c’est vraiment limité, il ne faut pas espérer pouvoir faire des topologie ou architecture avec du Spanning Tree, ou des etherchannel, ou du CDP, en fait ça fait de la commutation de trames avec la possibilité de faire des trunks. Voila :)

switchscio6

2-Le switch basé sur le module d’un routeur GNS3

Comme vous le savez, un routeur c’est un routeur, chaque interface possède son addr ip et fait du routage de packet, pas de commutations de trames!!. Cisco a eut l’intelligence de dire qu’il est possible quand même pour routeur de faire des opération de commutation en insérant un module dédié à cela. Il faut avoir le matériel qui s’y prête (certains modèles )

On va donc se baser sur cette possibilité Cisco pour émuler un switch plus « réel » que ce qui est fourni par GNS3 de base.

Donc comment faire ?

Il faut sélectionner un routeur qui permet d’accepter le module NM-16ESW, c’est un module qui s’insère dans le routeur (modulable of course), ça ressemble à cela physiquement :

NM-16ESW

 

Je vous conseille d’utiliser le routeur 3745, il est plutôt stable. Sur GNS3, vous créez un routeur (voir le tuto ici sur les bases GNS3), et ensuite faites un click droit puis configure.

Ensuite allez dans R1, puis slots et sélectionnez le module NM-16ESW comme ceci :

switchcisco

Recréez un autre routeur avec le module NM inséré, et reliez les 2 routeurs avec l’outil câblage à gauche de l’écran principal, puis clic droit sur le routeur.

 

switchnm2

 

 

 

Vous voyez toutes les interfaces, c’est assez simple à comprendre, le fa0/X sont les interfaces du module du slot 0 (GT9611-FE), pas ce qui nous intéresse, nous on veut les interfaces du module NM-16ESW , on sélectionne donc FastEthernet1/X (X compris entre 0 et 16) et on relie les 2 routeurs comme ceci :

switchscio3

En faisant « show inventory » on voit bien que le module NM-16ESW est bien reconnu par le routeur, c’est parfait !!

Puis un show int status permet de voir que l’interface relié à l’autre routeur est bien monté :

switchscio4

Ensuite on se fait un petit set de commande « purement niveau 2 » , de type switchport (comment vous le voyez switchport implique niveau 2, d’ailleurs sur les chassis 6500, on est obligé de faire un switchport sur l’interface pour signifier que l’on veut travailler niveau 2)

switchscio5

La vous avez un routeur, avec un module switch qui vous permettra pas mal de choses (pas tout bien sur, par exemple les protocoles STP avancés sont pas OP mais il y a de quoi s’amuser), à vous de jouer !

 

 

About khaldoun

Ingénieur réseaux depuis 10 ans - Architecte - Passionné de nouvelles technologie et d'internet.

Lire aussi

Le modèle d’architecture Cisco

  Cisco et son modèle d’architecture Cisco, et les autres constructeur d’équipements de commutation d’ailleurs, ...

3 Commentaires

  1. Trop bien expliquer. Tout est clair. Merci encore pour votre connaissance que vous nous donnez. Un peu plus de tuto encore ça fera du bien.

  2. Bonjour Admin,

    Je viens vous demander juste une chose que je veux à tout prix utiliser « Unified Network Lab » en intégralité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *